Hier, petit fait divers, je suis sorti volontairement d’un groupe facebook sur la méditation dont j’adore les membres et les partages. Je suis sorti suite à l’exclusion de personnes de ce groupe qui ne parlaient pas ou qui ne partageaient pas dans le groupe.

« Ils n’ont pas le minimum de politesse à savoir un bonjour/bonsoir« . Ce qui est exact.

« Leur participation a été inexistante pendant les 3 derniers mois« . Ce qui exact.

Même si ces règles peuvent être tacites, implicites, de base, je peux comprendre les raisons qui poussent à cette action mais pas la manière. On n’a ni écouté, ni demandé aux personnes pourquoi ils s’étaient inscrits et surtout participaient aussi peu. Les raisons peuvent être diverses et arriveront sans doutes à être justifiées si on se permet de les écouter.

L’autre coté intéressant est venu par les réactions liés à ma sortie de groupe volontaire. Je me suis vu reproché d’être naïf et de cautionner ces personnes qui ont eu le droit à une belle série d’étiquettes justifiant l’exclusion. Accueillir l’inconnu et l’autre dans ce qu’il est sans jugement est ce vraiment naïf ?

« On ne comprends pas que tu supportes 3 personnes que l’on ne connait pas et que tu préfères te fâcher avec nous« . Je ne suis fâché avec personne mais je suis déçu de voir de l’exclusion et de l’incompréhension là ou il pourrait avoir de l’écoute, de l’amour et du partage

Aujourd’hui nous sommes jour d’élection en France pour le président de la république Française et nous devons faire un choix entre 2 modèles de société qui si sont très différents voire en opposition totale et je ne rentrerai pas là dessus…

Mais qu’est ce qui se passera ce soir ?

Il y aura x % pour Emmanuel Macron, y % pour Marine Lepen et il y aura un taux de participation qui représentera ceux qui ne seront pas exprimés…

Nous serons par les lois de notre pays dans une « victoire » d’un candidat par rapport à l’autre et comme les idéologies des 2 personnes sont bien tranchées, il va être difficile de ne pas exclure, étiqueter les personnes qui ne seront pas du même bord que nous.

Devrons nous qualifier certains d’entre nous de « fascistes », de « libéralistes » ou de je ne sais quelle autre étiquette et les laisser de coté pour que l’on se sente bien ?

Comment allez vous vous comporter ce soir? Exclure une partie des personnes, des possibles amis, famille, collègues qui ne sont pas exprimés comme vous ?

Comment celui ou celle qui remportera cette élection écoutera l’ensemble des personnes de son pays? Étrangement, il me semble en plus qu’aucun des 2 candidats n’à a son programme d’écouter ou de prendre les sondages non exprimés…

Alors votre attitude, vos paroles, vos pensées et vos actes seront encore plus importantes ce soir que jamais. Jamais il n’a été aussi important de s’écouter, de se regrouper, de partager, et de trouver les solutions du vivre ensemble…

C’est pour cela que je propose la bienveillance (=demander le bien d’autrui sans contrepartie, sans peur), l’écoute de son prochain, le non jugement, l’accueil de l’inconnu pour avancer tous ensemble sur ce beau chemin qu’est la vie…

Moi ma ligne de conduite est claire, indépendante et en fait pas si compliquée à suivre.. Et vous comment vous comporterez vous quand les résultats seront là ?

Stephane Inspirateur, Accompagnant, Consultant, Conférencier, s’aimer, se recentrer, se réaliser, partager avec Bienveillance

Cet article Ce soir, élection présidentielle en France, appel à la Bienveillance… est apparu en premier sur Bienveille Toi.

Source: Bienveille Toi

Share This